• Futreau de Loire: Première partie

    §§§

    Fûtreau de Loire

    Première partie

    Futreau de Loire: Première partie


     

    §§§

    Habitant les bords de Loire, la réalisation d'un bateau spécifique de ce fleuve majestueux était de rigueur.

    J'avais le choix. Entre les Gabares, les Toues, les chalands etc...

    J'ai choisi le Futreau, petit bateau à tout faire des mariniers de Loire.

    Simple et pas très grand pour une reproduction au 1:43

    §§§

    Celui de la photo a été photographié au Port Saint Maur sur la commune de la Ménitré.

    Futreau de Loire

    ( cliquez sur la photo pour voir en grand)

    Pour réaliser ce bateau, j'ai cherché de la documentation sur le "net".

    J'ai trouver un site sympa, "Ellébore", où, en autre, est plublié un patron pour la réalisation d'une maquette en papier au 1:30 d'un fûtreau baptisé "Le port Ligny".

    Je vous mets le lien ci-dessous.

    http://www.ellebore.org/bateaux.html

    §§§

     

    Passons à la réalisation: 

    Voici le patron,

    Futreau de Loire

    La première feuille est composée de la notice, d'un plan de montage et d'éléments contitués de la voile du Guiroué et d'un personnage.

     

    Futreau de Loire

    La deuxième feuille comporte tous les éléments nécessaire pour le montage proprement dit du Fûtreau.

    §§§

     

    Futreau de Loire

    J'ai tiré sur imprimante la deuxième feuille sur du papier ordinaire, découpé les éléments et commencé l'assemblage. Le papier ordinaire me suffisait car je voulais juste voir ce que cela allait donner.

    Il m'a suffi de ré-imprimer la feuille à la bonne échelle afin de pouvoir découper les différents éléments et de m'en servir comme patron.

    Pour la suite je me suis permis quelques changements afin de me faciliter la tache pour la confection de ce fûtreau.

    §§§

    Les matériaux.

     

    Futreau de Loire

     

    Pour une question de budget et parceque j'avais tout sous la main, j'ai utilisé les matériaux suivant, du bois de cageot, une boîte de camember des allumettes et des chutes de bois blanc.

     

    La coque:

    Futreau de Loire

    A l'aide des patrons, j'ai découpé dans une lamelle de cageot les deux côtés et le fond du bateau puis poncé l'ensemble pour en diminuer l'épaisseur.

     

    Futreau de Loire

    Après avoir découpé le nez dans une chute de bois blanc et marqué le pliage de l'avant et de l'arrière du bateau, j'ai commencé l'assemblage de ceux-ci avec les deux côtés par collage à la colle à bois. Colle qui servira tout au long du montage.

     

    Futreau de Loire

    La Côme a été, elle aussi, découpée dans une chute de bois et collée en lieu et place avant de finir le collage de l'arrière du bateau afin d'obtenir le galbe des côtés. La finition des deux extrémités sont réalisées avec deux petits morceaux d'allumettes.

     

    Futreau de LoireFutreau de Loire

     

    Découpe des deux pièces du pont arrière...                     ...et collage de celles-ci en lieu et place.

     

    §§§

    Les planchers:

    Celui de la sole, de la levée avant et celui de la levée arrière.

    Futreau de Loire

    Le plancher de la levée arrière est un caillebotis composé de lattes de petites sections, découpées dans une lame de cageot et affinées au papier de verre.

    Trois en dessous dans le sens de la coque et quatre dessus dans l'autre sens.

     

    Futreau de Loire

    Le plancher de la levée avant est confectionné dans le même esprit que l'arrière. Au milieu la latte est plus grosse afin de simuler un des Rable. De part et d'autre trois lattes de petite section collées dans le sens de la coque et cinq dans l'autre sens.

     

    Futreau de Loire

    Le plancher central, la sole, est confectionné avec pour le dessous quatre lattes de taille à peu près identique à celle centrale située sur la levée avant qui figure le Rable. Le dessus est composé de quatre lames beaucoup plus larges (planches) et de longueur identique au fond du bateau. Toutes ces pièces sont bien sûr passées au papier de verre afin d'en diminuer l'épaisseur.

     

    Futreau de Loire

    Vue d'ensemble. vous remarquerez la pose provisoire de la banquette centrale.

     

    §§§

    Les Rables et les Bordées:

     

    1-Les Rables

    Futreau de Loire

    Ceux-ci sont confectionnées avec des allumettes coupées à la bonne longueur.

    Ils seront collés, pour la sole, aux niveaux des supports inférieurs du plancher. les lames latérales de celui-ci auront été auparavant entailler et pour la levée avant, au niveau de la lame centrale du caillebotis. Sur le côté on peut voir le mât avec la banquette centrale. Celle-ci servant au maintient de celui-ci.

    La confection du mât est réalisé avec un batonnet de bois (ex: brochette).

    La banquette dans une lame de cageot percée en son centre du diamètre du mât et échancrée de chaque côté pour laisser passer le Rable du milieu.

     

    2-Les Bordées gauche et droite

    Futreau de Loire

    J'ai confectionné les bordés avec le bois d'une boîte à camember. Celui-ci est plus fin donc plus souple.

    Deux lamelles un peu plus longues que la longueur du bateau et environ 6mm de large.

    Collées et maintenues en place avec des pinces à linge.

     

    Futreau de Loire

    Une fois le collage sec, il suffit d'arraser le surplus a chaques extrémités de la coque.

     

    §§§

    La mise en place du mât:

     

    Futreau de Loire

    La banquette centrale est collée en lieu et place, encastrée sur le Rable du milieu.

     

    Futreau de Loire

    Dans un petit bloc de bois blanc j'ai confectionné le sabot de maintient du mât et fait en son centre un trou du diamètre de celui-ci. J'ai collé, le sabot sur la sole, le mât dans le sabot le tout en même temps de façon à ce que l'ensemble soit bien aligné.

     

    §§§

    Vue de l'ensemble de la construction

    Futreau de Loire

    Les détails de finition comme la Piautre, les haubans, la décoration etc...

    Seront publiés dans un prochain article.

     

    §§§

    « Diorama 2cv: Série de photosFutreau de Loire: Deuxième partie et fin »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Sylvie - anjou49
    Mercredi 18 Septembre 2013 à 20:19

    que de travail ... il en faut de longues soirées d'hiver afin de réaliser ces petits chefs d'oeuvres ! on peut être en admiration devant ton travail !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :